Installation sur des conteneurs Virtuozzo pour Linux

Déployer Plesk dans un environnement de conteneurs Virtuozzo implique les deux étapes suivantes :

  1. Installer le template d'application de Plesk sur un Hardware Node.
  2. Créer un conteneur et déployer l'application à partir du template.

Pour en savoir plus sur la CLI des conteneurs Virtuozzo ou sur l'API des conteneurs Virtuozzo (XML ou SOAP), consultez la documentation des développeurs de Virtuozzo (en anglais).

La première étape doit être exécutée une seule fois sur chaque hardware node : dès qu'un template d'application est installé sur un hardware node, il peut être déployé dans autant de conteneurs que vous le souhaitez. Au lieu de créer un nouveau conteneur à chaque déploiement d'un conteneur avec Plesk, vous pouvez cloner un conteneur existant installé dans Plesk qui agit en tant que conteneur template.

Une fois le template activé sur un hardware node, le jeu coeur de fichiers est alors déployé, y compris la définition du répertoire des packs d'application. Lorsque l'application est installée dans un conteneur, les conteneurs Virtuozzo communiquent avec le répertoire (le répertoire par défaut se situe ici : http://autoinstall.pleskpackage.com), récupère les packs d'applications et les installe dans le conteneur. Les packs sont stockés dans le cache du node jusqu'à ce qu'ils soient nettoyés. Ils sont ensuite récupérés du répertoire une fois l'application installée dans le conteneur. Pour économiser du temps et réduire la bande passante, vous pouvez utiliser un miroir personnalisé du répertoire de Plesk. Pour en savoir plus, consultez la section Appendice C : Créer un miroir des mises à jour de Plesk .

 

Pour installer un template de Plesk sur un hardware node de conteneur Virtuozzo à l'aide de l'utilitaire vzup2date, procédez comme suit :

  1. Connectez-vous à via SSH au hardware node des conteneurs Virtuozzo.
  2. Installez le template d'application en exécutant une commande au format suivant :

    vzup2date -z

  3. Sélectionnez les templates d'applications et de système d'exploitation requis et cliquez sur Suivant pour démarrer l'installation.

Remarque : sur Virtuozzo (ex-Cloud Server), l'utilitaire vzup2date est obsolète. Vous devez utiliser yum à la place.

Pour installer manuellement un template de Plesk sur un hardware node de conteneurs Virtuozzo, procédez comme suit :

  1. Obtenez le template de Plesk depuis le site Web d'Odin et envoyez-le dans le hardware node cible des conteneurs Virtuozzo.
  2. Installez le template d'application en exécutant une commande au format suivant :

    rpm -Uvh <chemin d'accès absolu vers le template>

Par exemple, la commande suivante installe Qmail :

rpm -Uvh pp11.5-centos-5-x86_64-ez-3.0.0-35.prl.293476.noarch.rpm

Pour utiliser un miroir personnalisé, procédez comme suit :

  1. Configurez un miroir comme expliqué dans l'Appendice C : Créer un miroir des mises à jour de Plesk.
  2. Sur le hardware node, éditez le fichier indiquant l'URL du répertoire :

    Le fichier à éditer est /vz/template/<os>/<version-de-l'os>/<plate-forme>/config/app/<nom-template-app>/default/repositories. Par exemple : /vz/template/<os>/<version-de-l'os>/<plate-forme>/config/app/pp10/default/repositories.

  3. Remplacez les URL du serveur de mises à jour de Ples par celles correspondantes et enregistrez le fichier.
  4. Nettoyez ou réinitialisez les métadonnées des packs.

    Vous pouvez y parvenir, par exemple, avec la commande vzpkg clean. Pour en savoir plus, consultez le Guide de référence des conteneurs Virtuozzo pour Linux (en anglais), disponible sur la page : http://www.odin.com/fr/support/virtualization-suite/pvc/.

Pour créer un conteneur et l'installer dans Plesk , procédez comme suit :

  1. Créez un conteneur et configurez-le.

    Entrez les commandes suivantes :

    vzctl create <CTID> [options]

    vzctl set <CTID> <nom_du_paramètre> <valeur> [--save]

    sachant que

    • <CTID> définit un numéro ID arbitraire du conteneur supérieur à 100, qui est unique sur le hardware node
    • --save dit à vzctl d'enregistrer ou non les changements dans le fichier de configuration du conteneur

      Remarque : pour en savoir plus sur les options e création et de configuration de conteneurs, consultez le Guide de référence des conteneurs Virtuozzo pour Linux (en anglais), disponible sur la page : http://www.odin.com/fr/support/virtualization-suite/pvc/.

    Les commandes ci-dessous permettent les actions suivantes :

    1. Créer un conteneur portant l'ID 444 et l'IP 10.100.1.2, basé sur le template des systèmes d'exploitation Debian 5.
    2. Définir une barrière et limite de la mémoire du noyau non échangeable, de la mémoire privée (ou potentiellement privée), du nombre de fichiers ouverts par tous les processus des conteneurs, de l'espace disque et du nombre total d'inodes de disque (fichiers, répertoires, liens symboliques) qui peuvent être alloués par le conteneur.
    3. Sauvegarder les valeurs de la limite/barrière pour le fichier de configuration des conteneurs.
    4. Permettre l'utilisation du mode Power User sur le port vzpp avec les options "--offline_management yes --offline_service vzpp".

      # vzctl create 444 --ostemplate debian-5.0-x86_64

      # vzctl set 444 --ipadd 10.100.1.2 --hostname example.com --save

      # vzctl set 444 --save --kmemsize 24299200:26429120 --privvmpages 362144:392912 --numfile
      12000:12000 --diskspace 5117880:5242880 --diskinodes 350000:370000

      # vzctl set 444 --save --offline_management yes --offline_service vzpp

      Important : il est obligatoire d'utiliser exactement ces mêmes valeurs pour les options afin de garantir la compatibilité de Plesk avec l'environnement Virtuozzo.

 

Important : Plesk a besoin que le conteneur soit configuré avec une adresse IPv4 pour fonctionner correctement.

  1. Démarrez le conteneur récemment créé :

    # vzctl start <CTID>

  2. Installez le template de Plesk dans le conteneur :
    • avec les templates EZ :

      vzpkg install <CTID> <nom_du_template_ppp> ...

      Par exemple. la commande suivante installe les composants de base de Plesk, le serveur DNS BIND DNS et Kaspersky Antivirus :

      # vzpkg install 444 pp11.5 pp11.5-bind pp11.5-kav

Remarque : pendant l'installation des templates, vous devez préciser le template du serveur de messagerie que vous voulez utiliser. Par exemple : pp12-qmail, pp12-postfix ou pp12-msmtp (si vous ne voulez pas installer de serveur de messagerie Plesk).

Pour cloner un conteneur :

Entrez une commande au format suivant :

vzmlocal -C {CT List}
{CT List} = <em><source_CTID></em>:<em><dst_CTID></em>[:[<em><dstCT_private></em>][:<em><dstCT_root></em>]] [...]

Vous devez indiquer l'ID du conteneur source (<source_CTID>) et celui du conteneur cible (<dst_CTID>). Vous pouvez indiquer le chemin d'accès de la sphère privée du conteneur cible (<dstCT_private>) et le chemin d'accès root (<dstCT_root>). Cette option vous permet d'écraser les chemins par défaut /vz/private/<dst_CTID> et /vz/root/<dst_CTID>, respectivement. Pour en savoir plus sur les options de commande, consultez le Guide de référence des conteneurs Virtuozzo pour Linux (en anglais), disponible sur la page : http://www.odin.com/fr/support/virtualization-suite/pvc/.

Par exemple, pour cloner le conteneur avec Plesk créé lors de la procédure précédente, exécutez la commande suivante :

# vzmlocal -C 444:445