Installer Plesk sur Amazon Web Services (AWS)

Plesk peut être installé sur des serveurs virtuels reposant sur des services Cloud publics tels qu'Amazon Web Services, Google Cloud Platform, Microsoft Azure, de la même façon que sur tout autre serveur. Toutefois, certains éléments importants sont à prendre en considération. Prenons l'exemple de l'installation de Plesk sur Amazon EC2.

Installation de Plesk sur Amazon EC2

Pour simplifier l'installation d'Amazon, Plesk offre diverses AMI (Amazon Machine Images, pour images machine Amazon) avec les configurations les plus populaires. Par conséquent, aucune installation réelle n'est requise. Dans la terminologie Amazon, l'utilisateur doit lancer l'instance à partir de l'AMI requise. Toutes les AMI disponibles sont visible dans la boutique AWS Marketplace.

marketplace

Pour obtenir des instructions sur le lancement d'une instance à partir d'une AMI publiée par Plesk, voyez le document Launching an AWS Marketplace Instance (Lancement d'une instance AWS Marketplace) dans la documentation AWS.

Lors de la configuration d'une instance, vous êtes invité à configurer les options suivantes :

  • Type d'instance : choisissez la configuration serveur la mieux adaptée à vos besoins. Pour plus de détails sur les différents types d'instances, consultez la section Types d'instances.
  • Espace de stockage : le volume de stockage attribué par défaut est de 10 Go pour les instances Linux et 30 Go pour les instances Windows. Vous pouvez indiquer l'espace de stockage voulu au lancement d'une nouvelle instance ou le modifier après déploiement.
  • Groupes de sécurité : un groupe de sécurité est créé selon les recommandations de Plesk. Vous pouvez configurer votre propre groupe de sécurité selon vos besoins. Gardez à l'esprit que Plesk a ses propres exigences en ce qui concerne les ports ouverts (voyez l'article KB 391 : Ports à ouvrir pour que tous les services Plesk fonctionnement avec un pare-feu.
  • Paires de clés : choisissez ou créez une paire de clés à utiliser pour l'authentification lors de l'accès à l'instance. Pour obtenir des informations et des instructions sur la création de paires de clés, voyez la section Paires de clés Amazon EC2.

Remarque : conservez précieusement votre clé privée. Si vous la perdez, vous risquez de perdre définitivement tout accès à votre instance.

Vous pouvez voir l'état de vos instances et les gérer dans la console de gestion AWS.

console

Facturation

Votre instance Amazon est facturée à l'heure, du démarrage à la fermeture de l'instance. Vous pouvez choisir comment payer la licence Plesk.

  • Si vous sélectionnez l'AMI Plesk Bring Your Own License (BYOL), votre facture horaire pour l'instance Amazon sera inférieure mais vous devrez acheter et installer vous-même la licence produit Plesk.
  • Si vous optez pour l'AMI non-BYOL, le coût de la licence est inclus dans le tarif horaire de l'instance.

Lorsque l'instance est arrêtée, il n'y a plus de frais d'utilisation horaires ou de transfert de données ; toutefois, vous êtes facturé pour le stockage de tout volume Amazon EBS.

Pour plus d'informations sur les frais d'utilisation des instances Amazon EC2, reportez-vous à la section Tarifs Amazon EC2.

Attribution d'adresses IP élastiques

À chaque redémarrage d'une instance, de nouvelles adresses IP publiques et privées lui sont assignées dynamiquement. Pour qu'une adresse IP statique soit associée à votre instance, obtenez une adresse IP élastique et attribuez-la à votre instance lors de sa création. L'adresse IP élastique est associée à votre compte AWS de sorte que vous pouvez l'associer à votre instance à tout moment.

Après attribution d'une adresse IP élastique à votre instance, cette dernière doit être redémarrée. Consultez la section Redémarrer votre instance pour savoir comment procéder.

Remarque : lorsqu'une instance est arrêtée, l'adresse IP élastique est dissociée. Vous devez attribuer une nouvelle au redémarrage de l'instance arrêtée.

L'attribution d'une adresse IP élastique modifie l'adresse publique de l'instance. Pour que Plesk fonctionne correctement, sa configuration doit être mise à jour pour refléter cette modification. Voyez la section Modifier des adresses IP d'instances Amazon EC2 pour savoir comment mettre à jour la configuration de Plesk après modification d'une adresse IP publique.

Pour obtenir des informations sur l'utilisation d'adresses IP élastique, voyez la section Adresses IP élastiques. Voyez aussi la section Tarifs Amazon EC2 pour obtenir des informations sur les frais liés à l'utilisation d'adresses IP élastiques.

Récupération du mot de passe administrateur Plesk

Lorsque Plesk est installé sur une instance Amazon EC2, le mot de passe admin est généré automatiquement. Vous devez obtenir le mot de passe généré pour le premier accès à l'interface de Plesk.

Pour l'instance Linux :

  1. Accès à l'instance

    Utilisez le logiciel approprié pour accéder à la ligne de commande sur l'instance.

  2. Exécution de la commande

    # sudo /usr/local/psa/bin/admin --show-password

Pour l'instance Windows :

  1. Accès à l'instance

    Connectez-vous en tant qu'administrateur RDP. Obtenez le mot de passe administrateur dans la console AWS avec l'opération Get Windows Password (Obtenir le mot de passe Windows).

  2. Exécution de la commande

    C:\>"%plesk_cli%\admin.exe" --show-password

Configuration post-installation sur une instance Amazon

Plesk installé sur une instance Amazon est configuré de la même manière que sur tout autre serveur à quelques exceptions près.

  • L'adresse IP : l'adresse IP interne est détectée automatiquement. Pour héberger différents clients sur votre serveur Plesk, choisissez le type Partagé pour votre adresse IP.

Attention : n'enregistrez jamais l'adresse IP publique de votre instance dans Plesk. Seule l'adresse IP interne doit être enregistrée.

  • Le nom d'hôte : nous vous recommandons d'utiliser un nom de domaine que vous contrôlez ou celui d'un domaine contrôlé par le DNS public de l'instance Amazon, qui sera stable en cas d'IP élastique.

Remarque : certains filtres anti-spam (y compris l'outil par défaut Plesk Greylisting) traitent les mails générés automatiquement par les noms d'hôtes Amazon comme du spam.

Nous recommandons de configurer le serveur de manière à servir les enregistrements DNS de tout sous-domaine dans une zone DNS distincte pour chaque sous-domaine.

Sous Linux :

# /usr/local/psa/bin/server_pref -u -subdomain-dns-zone own

Sous Windows :

C:\>"%plesk_cli%\server_pref.exe" -u -subdomain-dns-zone own

Pour savoir comment procéder à la configuration post-installation de Plesk, consultez la section Configurer post-installation sur un seul serveur.

 

Leave your feedback on this topic here

If you have questions or need support, please visit the Plesk forum or contact your hosting provider.
The comments below are for feedback on the documentation only. No timely answers or help will be provided.