Résumé: With Plesk, you can create websites in a variety of ways, depending on the website’s intended purpose.

Dans cette section, vous découvrirez comme créer et mettre en ligne de A à Z des sites web dans Plesk.

Vue d’ensemble

Pour créer et mettre en ligne un site web, vous devez réaliser un certain nombre d’étapes. Plesk vous guide pas à pas.

  • Vous devez disposer d’un nom de domaine pour votre site web. Les noms de domaines sont des noms (comme « plesk.com »), lisibles par les internautes. Ces derniers les utilisent pour localiser votre site web et y accéder. Vous pouvez acheter un nom de domaine auprès d’une organisation appelée bureau d’enregistrement de noms de domaine.

    Si vous n’avez pas encore défini de nom de domaine, vous pouvez utiliser un nom de domaine temporaire fourni par Plesk. C’est un nom de domaine gratuit et pleinement accessible. Vous pourrez remplacer le nom de domaine temporaire par un nom de domaine permanent lorsque vous l’aurez défini.

  • Vous devez créer un site web dans Plesk. Tous les fichiers de configuration et le répertoire du site web pour le stockage de son contenu seront alors créés.

    Lorsque vous créez un site web dans Plesk, il est automatiquement configuré pour utiliser PHP, un langage de programmation utilisé par de nombreux sites web modernes.

  • Une fois que vous avez créé le site web dans Plesk, vous devez téléverser son contenu sur le serveur. Pour cela, vous pouvez utiliser FTP ou Git, ou simplement téléverser les fichiers depuis une machine locale à l’aide du Gestionnaire de fichiers intégré.

  • Vous devrez probablement créer une base de données pour votre site web, sauf si celui-ci est vraiment très basique.

  • Enfin, vous devrez configurer le DNS pour que toutes les personnes qui utilisent votre nom de domaine soient redirigées vers le serveur Plesk qui héberge votre site web.

Vous pouvez aussi créer votre site web à l’aide d’un système de gestion de contenu (CMS), comme WordPress ou Joomla! Dans ce cas, Plesk propose des extensions qui se chargent de créer une base de données, ce qui facilite et accélère l’installation (au lieu d’une installation manuelle). Vous pouvez également migrer un site web opérationnel hébergé ailleurs que chez Plesk.

Créer un site web

Cette approche vous est recommandée si l’une des conditions suivantes au moins est remplie :

  • Vous souhaitez créer un site web avec vos propres spécifications, car vous écrivez le code vous-même ou un tiers l’écrit pour vous.
  • Vous souhaitez héberger un site web en utilisant un framework de développement comme Laravel ou .NET.
  • Vous comptez héberger un site web écrit en JavaScript à l’aide de Node.js.

Créer un site Web:

  1. Connectez-vous à Plesk.
  2. Allez dans Sites web & Domaines. Ensuite, cliquez sur Ajouter un domaine.
  3. Sélectionnez l’option qui correspond au mieux à votre scénario :
    • « Site web vierge » correspond à l’option par défaut et n’inclut aucune personnalisation. C’est un site web avec PHP préconfiguré, prêt à l’emploi. Toutes les autres options reposent sur celle-ci, mais proposent des fonctionnalités supplémentaires.
    • « Téléverser les fichiers ». Le Gestionnaire de fichiers s’ouvre automatiquement lors de la création du site web. Vous pouvez ainsi téléverser directement le contenu du site. En savoir plus sur le téléversement de fichiers à l’aide du Gestionnaire de fichiers.
    • « Déployer avec Git ». L’assistant Git s’ouvre automatiquement lors de la création du site web, pour que vous puissiez configurer le dépôt afin de récupérer les modifications directement. En savoir plus sur l’utilisation de Git dans Plesk. Cette option est disponible uniquement si l’extension Git est installée.
    • « Node.js ». L’assistant Node.js s’ouvre automatiquement lors de la création d’un site web pour que vous puissiez directement démarrer la configuration de votre application Node.js. En savoir plus sur l’hébergement d’applications Node.js dans. Cette option est disponible uniquement si l’extension Node.js <https://www.plesk.com/extensions/node-js/> est installée.
    • « Laravel ». L’assistant Laravel s’ouvre automatiquement lors de la création d’un site web pour que vous puissiez directement démarrer la configuration de votre application Laravel. En savoir plus sur l’hébergement d’applications Laravel dans Plesk. Cette option est disponible uniquement si l’extension Laravel Toolkit est installée.
    • « Site .NET site ». L’assistant .NET Core s’ouvre automatiquement lors de la création du site web, pour que vous puissiez lancer directement l’application ASP.NET Core. Cette option est disponible uniquement si l’extension .NET Toolkit est installée.
  4. Nommez votre site web :
    • Si vous avez déjà un nom de domaine enregistré, saisissez-le dans le champ « Nom de domaine enregistré ».
    • Vous pouvez également utiliser un nom de domaine temporaire fourni par Plesk. Pour cela, cliquez sur Nom de domaine temporaire. Plesk génère alors un nom aléatoire pour vous. Un nom de domaine temporaire ressemble à : « temporary-name.example.plesk.page ». Ainsi, votre site est disponible en ligne dès sa création. Lorsque vous aurez enregistré un nom de domaine, vous pourrez renommer sans problème le site web.
  5. (Facultatif) Pour assigner une IP spécifique à votre site web ou pour modifier les identifiants de l’utilisateur système, cliquez sur Paramètres de l’espace web. Les identifiants de l’utilisateur système (créés aléatoirement par défaut) sont utilisés pour la connexion au serveur via SSH ou RDP, mais aussi pour téléverser des fichiers via FTP. Vous pouvez toujours modifier ultérieurement les identifiants de l’utilisateur système générés aléatoirement.
  6. Cliquez sur Ajouter un domaine pour terminer la création de votre site web dans Plesk.

Votre site web est désormais créé. Vous pouvez le voir dans Sites web & Domaines. Si vous avez utilisé un nom de domaine temporaire, votre site est déjà en ligne. Toutefois, il reste quelques étapes à terminer pour que votre site soit entièrement opérationnel.

Une fois que vous avez terminé toutes les étapes ci-dessus, votre site web devrait être opérationnel et disponible en ligne. Félicitations !

Créer un site web à l’aide d’un CMS

Cette approche vous est recommandée si l’une des conditions suivantes au moins est remplie :

  • Vous préférez vous concentrer sur la création du contenu.
  • Vous n’avez pas les compétences ou les ressources nécessaires pour créer un site web personnalisé.

Les CMS vous permettent de mettre votre contenu en ligne à l’aide d’un éditeur WYSIWYG, sans connaissances en termes de code. Les sites web créés via un CMS peuvent être personnalisés en fonction de vos goûts et de vos besoins à l’aide de modèles et de plug-ins.

Créer un site web à l’aide d’un CMS:

  1. Connectez-vous à Plesk.
  2. Allez dans Sites web & Domaines. Ensuite, cliquez sur Ajouter un domaine.
  3. Sélectionnez l’option qui correspond au mieux à votre scénario :
    • « WordPress ». WP Toolkit s’ouvre automatiquement lors de la création d’un site web pour que vous puissiez directement démarrer la configuration de votre installation WordPress. En savoir plus sur l’utilisation de WP Toolkit. Cette option est disponible uniquement si l’extension WP Toolkit est installée.
    • « Joomla! Site ». Joomla! Toolkit s’ouvre automatiquement lors de la création d’un site web pour que vous puissiez directement démarrer la configuration de votre installation Joomla! Cette option est disponible uniquement si l’extension Joomla! Toolkit est installée.
  4. Nommez votre site web :
    • Si vous avez déjà un nom de domaine enregistré, saisissez-le dans le champ « Nom de domaine enregistré ».
    • Vous pouvez également utiliser un nom de domaine temporaire fourni par Plesk. Pour cela, cliquez sur Nom de domaine temporaire. Plesk génère alors un nom aléatoire pour vous. Un nom de domaine temporaire ressemble à : « temporary-name.example.plesk.page ». Ainsi, votre site est disponible en ligne dès sa création. Lorsque vous aurez enregistré un nom de domaine, vous pourrez renommer sans problème le site web.
  5. (Facultatif) Pour assigner une IP spécifique à votre site web ou pour modifier les identifiants de l’utilisateur système, cliquez sur Paramètres de l’espace web. Les identifiants de l’utilisateur système (créés aléatoirement par défaut) sont utilisés pour la connexion au serveur via SSH ou RDP, mais aussi pour téléverser des fichiers via FTP. Vous pouvez toujours modifier ultérieurement les identifiants de l’utilisateur système générés aléatoirement.
  6. Cliquez sur Ajouter un domaine pour terminer la création de votre site web dans Plesk.

Votre site web est désormais créé. Vous pouvez le voir dans Sites web & Domaines. Si vous voulez utiliser un nom de domaine temporaire, il est déjà disponible en ligne. WP Toolkit et Joomla! Toolkit créent les bases de données requises et vous permettent de commencer directement la création de contenu dans WordPress ou Joomla!

Toutefois, vous devrez rendre votre site disponible en ligne, sauf si vous utilisez un nom de domaine temporaire. Une fois que vous avez terminé, votre site devrait être opérationnel et disponible en ligne. Félicitations !

Importer un site web existant

Cette stratégie est la plus appropriée si vous souhaitez importer sur Plesk un site web existant hébergé ailleurs. Vous pouvez importer des sites web hébergés dans Plesk, cPanel et un certain nombre d’autres panneaux de contrôle. Vous pouvez également importer des sites web hébergés sur des serveurs sans panneaux de contrôle. Cette option est disponible si l’extension Plesk Migrator est installée.

Pour en savoir plus sur l’import de sites web, consultez le Guide de la migration.

Lorsque votre site web est importé, il est affiché dans Sites web et Domaines. Pour finaliser l’import du site web, vous devez mettre à jour les adresses NS du serveur auprès du bureau d’enregistrement de votre nom de domaine. Ensuite, votre site web devrait être opérationnel et disponible en ligne. Félicitations !