1. Installer Plesk

    Effectuez une installation saine de Plesk. Pour obtenir des instructions, consultez la section Installer Plesk pour Windows avec la console du programme d’installation.

  2. Configurez Plesk.

    Configurez Plesk exactement de la façon dont vous voulez que les instances clonées apparaissent. Notamment :

  3. Préparez le clonage.

    Utilisez la commande %plesk_cli%\cloning.exe --update -prepare-public-image true pour préparer une instance de Plesk pour le clonage. Vous pouvez aussi configurer certaines options facultatives :

    • Conservez la configuration initiale.

      Par défaut, la commande cloning.exe réinitialise les paramètres de configuration de l’instance ; chaque instance clonée doit donc être reconfigurée. Utilisez -reset-init-conf false pour conserver la configuration initiale pendant le clonage.

    • Réinitialisez la licence.

      Si vous le souhaitez, vous pouvez supprimer la licence produit pendant le clonage pour qu’elle ne soit pas copiée sur les instances clonées. Pour cela, utilisez la commande -reset-license true.

    • Désactivez les mises à jour après le clonage.

      Une fois que l’instance clonée est démarrée, les mises à jour de la version actuelle sont vérifiées explicitement et installées le cas échéant. L’installation des mises à jour fonctionne comme dans les tâches de maintenance quotidienne. L’installation des mises à jour peut être désactivée si l’option -skip-update true est passée lors du clonage.

    La reconfiguration du pool d’IP est activée ; à chaque redémarrage du serveur Plesk, les adresses IP sont redétectées et le pool d’IP est reconfiguré en conséquence. Utilisez cette fonction lorsque des adresses IP sont attribuées de manière dynamique aux serveurs virtuels. Vous pouvez sauter cette étape si les serveurs virtuels sur lesquels vous voulez copier Plesk utilisent des adresses IP statiques. De plus, si vous ignorez cette option, Plesk démarrera plus rapidement, car le pool d’adresses IP ne sera pas reconfiguré à chaque démarrage.

    %plesk_cli%\ipmanage.exe --auto-remap-ip-addresses true
    

    Pour des informations plus détaillées sur la commande cloning, consultez la section cloning.exe : Paramètres de clonage du serveur.

  4. Créez un snapshot.

    If your software for managing virtual machines supports creating copies of virtual machines, which is normally true, stop (shut down) the virtual machine and create the image copy. Otherwise, if images copying is unavailable, you should use a special shutdown call that resets some instance data and then copy the machine by available means. The shutdown is performed by the following command from the command prompt (cmd.exe):

    sysprep /oobe /generalize /shutdown
    

Note: quand vous préparez une instance de Plesk pour le clonage, évitez de redémarrer le service psa et d’arrêter la machine virtuelle où l’instance est installée.

Exemple : préparation d’une instance de Plesk pour Windows pour le clonage

La commande suivante prépare Plesk pour le clonage en réinitialisant les données sensibles et la licence produit, tout en conservant les résultats de la configuration post-installation et en désactivant les mises à jour automatiques.

%plesk_cli%\cloning.exe --update ^
    -prepare-public-image true ^
    -reset-init-conf false ^
    -reset-license true ^
    -skip-update true

(The caret ^ character splits a single long command into multiple lines to make it more readable.)