Par défaut, Plesk stocke les sauvegardes sur le serveur. Toutefois, ce type de sauvegarde est risqué. En cas de défaillance du disque dur du serveur, vous risquez de perdre les données de votre site Web et vos sauvegardes. Pour éviter ceci, nous vous recommandons de stocker les sauvegardes dans un stockage à distance. Dans cette section, vous découvrirez comment configurer le stockage à distance pour les sauvegardes dans Plesk.

Vous pouvez configurer les types de stockage distant suivants :

  • Stockage FTP
  • Stockage de sauvegardes Amazon S3
  • Stockages compatibles S3 :
    • DigitalOcean Spaces
    • Divers stockages compatibles S3 (Minio, OpenStack, etc.)
  • Stockage Google Drive Backup
  • Stockage Microsoft OneDrive Backup

Note: le stockage de sauvegardes planifiées dans un stockage Cloud distant est une fonction Premium. Vous pouvez demander à votre hébergeur de déverrouiller l’accès au stockage Cloud, ou stocker les sauvegardes dans le stockage du serveur, dans le stockage FTP ou utiliser les sauvegardes manuelles.

Vous pouvez configurer plusieurs stockages distants. Toutefois, vous ne pouvez configurer qu’un seul stockage compatible S3 actuellement. Par exemple, vous pouvez configurer une sauvegarde Amazon S3 et une sauvegarde Google Drive, mais vous ne pouvez pas configurer une sauvegarde Amazon S3 et une sauvegarde DigitalOcean Spaces.

Lorsque vous créez des sauvegardes, vous pouvez utiliser un seul stockage distant à la fois. Si vous voulez stocker des sauvegardes sur plusieurs stockages distants, vous devez créer une sauvegarde une fois pour chaque stockage distant que vous voulez utiliser.

Stockage FTP

Pour configurer le stockage FTP :

  1. Configurez un serveur qui agira en tant que stockage FTP. Vous devez pouvoir vous connecter à ce serveur depuis un serveur Plesk via FTP.
  2. Allez dans Outils & Paramètres > abonnement choisi > Gestionnaire de sauvegardes > Paramètres du stockage distant > FTP(S).
  3. Gardez la case « Utiliser le stockage FTP(S) » cochée.
  4. Saisissez les paramètres du serveur que vous avez configuré à l’étape 1, y compris le nom d’hôte ou l’adresse IP du serveur, le chemin d’accès vers le répertoire pour le stockage des sauvegardes ainsi que le nom d’utilisateur FTP et le mot de passe.
  5. If the Plesk firewall is configured to ban incoming connections from FTP servers, keep the « Use passive mode » checkbox selected. Make sure that the server you set up during step 1 supports the passive FTP mode.
  6. (Recommandé) Cochez la case « Utiliser FTPS » pour utiliser la connexion chiffrée lors du transfert des sauvegardes vers le stockage distant. De cette manière, vos données ne peuvent pas être interceptées par des tiers. Vérifiez si le serveur que vous avez configuré à l’étape 1 prend en charge les connexions FTPS.
  7. Cliquez sur OK.

Le stockage FTP est configuré. Vous pouvez désormais le sélectionner lorsque vous créez une sauvegarde manuelle ou planifiée.

image ftps storage

Stockage avec la Sauvegarde Amazon S3

Pour configurer le stockage via la Sauvegarde Amazon S3 vous devez disposer d’un compte utilisateur IAM. Nous qualifions ce compte de restreint car il dispose de droits limités, nécessaires pour le bon fonctionnement de l’extension Sauvegarde Amazon S3.

L’extension peut créer automatiquement un compte utilisateur IAM limité mais vous pouvez aussi le faire manuellement.

Pour configurer le stockage Sauvegarde Amazon S3 automatiquement :

  1. Créez un compte AWS.
  2. Connectez-vous à votre compte AWS, allez sous My Account (Mon compte) > Security Credentials (Identification de sécurité) et copiez le secret et l’ID de la clé d’accès de l’utilisateur racine du compte AWS.
  3. Connectez-vous à Plesk et allez dans Sites Web & Domaines > abonnement choisi > Gestionnaire de sauvegardes > Paramètres du stockage distant > Sauvegarde Amazon S3.
  4. Gardez l’option « J’utiliserai les identifiants du compte racine (ceux-ci ne seront pas stockés) ».
  5. Collez l’ID et le secret copiés à l’étape 2 respectivement dans les champs « ID de clé d’accès utilisateur IAM » et « Secret de clé d’accès utilisateur IAM ».
  6. Provide a bucket where your backups will be stored. You can use an existing bucket in your AWS account. You can also have the extension automatically generate one for you (if you do, we do not recommend changing the bucket’s name).
  7. Pour stocker les sauvegardes dans un dossier précis dans le bucket, tapez le nom de ce dossier dans le champ « Chemin ». Pour stocker les sauvegardes à la racine du bucket, tapez  » /  » dans le champ « Chemin ».
  8. Cliquez sur OK.

Pour configurer le stockage Sauvegarde Amazon S3 manuellement :

  1. Créez un compte AWS.
  2. Créez un compte utilisateur IAM. Assurez-vous d’accorder au compte les droits s3:CreateBucket, s3:ListBucket, s3:GetObject, s3:PutObject, s3:DeleteObject, s3:ListMultipartUploadParts, s3:AbortMultipartUpload et s3:ListAllMyBuckets.
  3. Créez une clé d’accès utilisateur IAM et notez-en l’ID et le secret dont vous aurez besoin ultérieurement.
  4. Connectez-vous à Plesk et allez dans Sites Web & Domaines > abonnement choisi > Gestionnaire de sauvegardes > Paramètres du stockage distant > Sauvegarde Amazon S3.
  5. Sélectionnez « J’ai créé un compte utilisateur IAM restreint ».
  6. Copiez l’ID de clé d’accès utilisateur IAM ainsi que le secret de clé d’accès utilisateur IAM copiés à l’étape 3, puis collez-les dans les champs correspondants.
  7. Provide a bucket where your backups will be stored. You can use an existing bucket in your AWS account. You can also have the extension automatically generate one for you (if you do, we do not recommend changing the bucket’s name).
  8. Pour stocker les sauvegardes dans un dossier précis dans le bucket, tapez le nom de ce dossier dans le champ « Chemin ». Pour stocker les sauvegardes à la racine du bucket, tapez  » /  » dans le champ « Chemin ».
  9. Cliquez sur OK.

Le stockage Sauvegarde Amazon S3 est configuré. Vous pouvez désormais le sélectionner lorsque vous créez une sauvegarde manuelle ou planifiée.

image 78936

Stockage de sauvegardes Google Drive

The way you configure Google Drive Backup storage differs depending on the Google drive type you will use:

  • Your personal drive, used to store files and folders you own and manage by yourself. Google calls this drive type « My Drive ». To get this drive, you need to have a free Google account for personal use.
  • A shared drive, used to store files and folders for collaborative work teams and organizations own and manage. To get this drive, a team or organization needs to purchase a Google Workspace account and set it up.

See more differences between My Drive and shared drives.

Pour créer un stockage de sauvegardes Google Drive :

  1. Choose which drive type to use:

    Note: Plesk Backup Manager can use only files and folders it has created. It cannot detect backups uploaded to the personal drive manually.

    • If you want to use a shared drive, contact the Google Workspace administrator of your organization. They will create a user account for you and give you its credentials.

    Note: To use a shared drive, make sure your Google Workspace administrator has marked the Plesk Backup Corporate application as trusted.

  2. Connectez-vous à Plesk et allez dans Sites Web & Domaines > abonnement choisi > Gestionnaire de sauvegardes > Paramètres du stockage distant > Sauvegarde Google Drive.

  3. Choose your Google drive type (your personal or shared drive) and click OK.

  4. Sign in to the Google account whose drive you will use to store backups.

  5. Click Allow to allow Plesk Backup (for a personal drive) or Plesk Backup Corporate (for a shared drive) to view and manage the files in your Google Drive.

  6. Cliquez sur le lien pour envoyer les données d’autorisation Google Drive à Plesk.

  7. Keep the « Use the storage » and « Validate backups via checksum » checkboxes selected. Validating backups via checksum checks if Plesk has uploaded a backup to the drive completely and without damage.

  8. Depending on your drive type, you can configure the following optional settings:

    • (Personal drive) By default, Plesk creates the « My Plesk » folder in your Google Drive and stores backups there. To store backups in another location, type the desired path in the « Path » textbox.
    • (Shared drive) If your organization has multiple shared drives, select the one to store your backups in the « Drive » dropdown list.
  9. Cliquez sur OK.

Le stockage de sauvegardes Google Drive est configuré. Vous pouvez désormais le sélectionner lorsque vous créez une sauvegarde manuelle ou planifiée.

image 79022

To store backups in the Google Drive storage associated with a different Google account, go to Websites & Domains > the subscription > Backup Manager > Remote Storage Settings > Google Drive Backup and click the « Log out » link.

Cela vous déconnectera du stockage de sauvegarde Google Drive connecté. Vous pourrez alors vous connecter à un autre compte en suivant les étapes ci-dessus. Lorsque vous vous déconnectez d’un stockage de sauvegarde Google Drive Backup, cela n’en supprime pas les sauvegardes Plesk qui y sont stockées. Si vous vous reconnectez ultérieurement, vous verrez les sauvegardes stockées dans le Gestionnaire de sauvegardes et vous pourrez les restaurer.

Stockage DigitalOcean Spaces

Pour configurer le stockage sur DigitalOcean Spaces :

  1. Créez un compte DigitalOcean.
  2. Créez un espace.
  3. Créez un répertoire pour le stockage des sauvegardes dans l’espace. Notez le chemin d’accès vers ce répertoire et l’URL de l’espace. Vous les utiliserez par la suite pour configurer le stockage des sauvegardes DigitalOcean Spaces.
  4. Créez une clé d’accès et une clé secrète. Notez-les, car vous les utiliserez par la suite pour configurer le stockage DigitalOcean Spaces. Attention : la clé secrète est affichée une seule fois, lors de sa création. Il est impossible de la récupérer ultérieurement.
  5. Connectez-vous à Plesk et allez dans Sites Web & Domaines > abonnement choisi > Gestionnaire de sauvegardes > Paramètres du stockage distant > Sauvegarde DigitalOcean Spaces.
  6. Dans “Fournisseur de services”, sélectionnez “DigitalOcean Spaces”.
  7. Collez l’URL de l’espace, le chemin d’accès vers le répertoire où les sauvegardes seront stockées, la clé d’accès et la clé secrète dans les champs correspondants. Puis, cliquez sur  OK.

Le stockage DigitalOcean est configuré. Vous pouvez désormais le sélectionner lorsque vous créez une sauvegarde manuelle ou planifiée.

Stockage compatible S3

De nombreux services proposent du stockage distant à l’aide d’API compatibles avec Amazon S3. Nous les appelons « compatible S3 ». Parmi ces services de stockage distant compatibles S3, Plesk prend explicitement en charge DigitalOcean, Minio et OpenStack.

Vous pouvez essayer de configurer d’autres stockages compatibles avec S3 dans Plesk. Toutefois, rien ne garantit qu’ils fonctionneront comme souhaité. Vous pouvez utiliser AWS Command Line Interface (AWS CLI) pour vérifier si un stockage compatible S3 est compatible avec Plesk. Si vous pouvez charger un fichier vers le stockage et le télécharger via AWS CLI, alors vous pourrez probablement utiliser ce stockage avec Plesk.

Pour configurer un stockage compatible S3 :

  1. Allez dans Sites Web & Domaines > abonnement choisi > Gestionnaire de sauvegardes > Paramètres du stockage distant > Sauvegarde Amazon S3.
  2. Dans “Fournisseur de services”, sélectionnez « Personnalisé (Minio, OpenStack, etc) ».
  3. Complétez tous les champs. Les champs suivants requièrent particulièrement votre attention : « Compartiment » et « Chemin d’accès ». Un compartiment est un emplacement que vous créez pour stocker les données sur un stockage compatible S3. Notez le nom du compartiment et saisissez-le dans le champ « Compartiment ». Dans le champ « Chemin d’accès », vous devez coller le chemin d’accès vers le répertoire dans le compartiment dans lequel vous voulez stocker des sauvegardes.
  4. Cliquez sur  OK.

Le stockage compatible S3 est configuré. Vous pouvez désormais le sélectionner lorsque vous créez une sauvegarde manuelle ou planifiée.

Stockage de sauvegardes Microsoft OneDrive

Pour créer un stockage de sauvegardes Microsoft OneDrive :

  1. Allez dans Sites Web & Domaines > abonnement choisi > Gestionnaire de sauvegardes > Paramètres du stockage distant > Sauvegarde Microsoft OneDrive.
  2. Connectez-vous à votre compte Microsoft. Plesk stockera les sauvegardes dans le stockage OneDrive associé au compte. Créez un compte Microsoft si vous n’en avez pas.
  3. Cliquez sur le lien pour envoyer les données d’autorisation Microsoft à Plesk.
  4. Cochez la case « Utiliser le stockage ».
  5. (Facultatif) Par défaut, Plesk stocke les sauvegardes dans le dossier « Apps/plesk-backup/<subscription name>” dans le stockage Microsoft OneDrive. Vous pouvez indiquer un autre dossier si vous préférez.
  6. Cliquez sur OK.

Le stockage de sauvegardes Microsoft OneDrive est configuré. Vous pouvez désormais le sélectionner lorsque vous créez une sauvegarde manuelle ou planifiée.

image 79087

Si vous voulez stocker vos sauvegardes sur le stockage OneDrive associé à un autre compte Microsoft, allez dans Sites Web & Domaines > abonnement choisi > Gestionnaire de sauvegardes > Paramètres du stockage distant > Sauvegarde Microsoft OneDrive et cliquez sur le lien « Se déconnecter ».

image 79086

Cela vous déconnectera du stockage de sauvegarde OneDrive connecté. Vous pourrez alors vous connecter à un autre compte en suivant les étapes ci-dessus. Lorsque vous vous déconnectez d’un stockage de sauvegarde OneDrive, cela n’en supprime pas les sauvegardes Plesk qui y sont stockées. Si vous vous reconnectez ultérieurement, vous verrez les sauvegardes stockées dans le Gestionnaire de sauvegardes et vous pourrez les restaurer.

Sécuriser les sauvegardes dans le stockage distant avec un mot de passe

Vous pouvez sécuriser les sauvegardes stockées dans le stockage distant avec un mot de passe. Cela permet de chiffrer les mots de passe stockés dans la sauvegarde, comme ceux des comptes mails ou des utilisateurs de bases de données. Même si un tiers devait accéder à la sauvegarde, il ne pourrait pas obtenir les mots de passe qui y sont stockés.

Lorsque vous restaurez une sauvegarde sécurisée à l’aide d’un mot de passe, vous devez saisir le mot de passe. Si vous n’êtes pas en mesure d’indiquer ce mot de passe, tous les mots de passe stockés dans la sauvegarde seront générés aléatoirement.

Pour sécuriser les sauvegardes du stockage distant avec un mot de passe :

  1. Configurez un moins un stockage distant.

  2. Allez dans Sites Web & Domaines > abonnement choisi > Gestionnaire de sauvegardes > Paramètres du stockage distant. La section « Paramètres de sécurité des sauvegardes » devient alors disponible.

    image 78937

  3. Dans « Protection par mot de passe », cliquez sur le lien « modifier » situé à côté de « Désactivé ».

  4. Cochez la case « Utiliser la protection par mot de passe (recommandé) ».

  5. Saisissez le mot de passe dans les champs correspondants.

  6. Cliquez sur OK.

Désormais, toutes les sauvegardes stockées dans le stockage distant seront sécurisées avec un mot de passe.